Béatrice Boily

Photographie

Béatrice Boily

Biographie

Béatrice Boily est une artiste visuelle dont la pratique s’ancre dans l’exploration de la matière organique. L’artiste s’intéresse à l’écologie et aux divers processus de transformations qui régissent l’univers matériel. Le récit de ses interventions éphémères et in situ s’offre au spectateur sous la forme de photographies, de projections et d’installations.

Détentrice d’une maîtrise de l’Université du Québec à Montréal (2020) avec mention, elle a reçu la bourse Pierre-Ayot octroyée par Les fonds du centre de recherche en art Pierre Ayot (2017). Son travail a notamment été présenté à Tio’tia:ke/Mooniyang/Montréal, à la Galerie de l’UQAM, à la Centrale galerie Powerhouse et à GHAM & DAFE, ainsi qu’à l’étranger, notamment lors de la Bienale Giovani Monza (Monza, Italie). L’artiste présentera une exposition individuelle, commissariée par Ariel Rondeau, chez Regart, centre d’artistes en art actuel (Nionwentsïo/Lévis) en 2022. On retrouve ses œuvres dans diverses collections privées du Québec et de l’Italie.

Béatrice Boily vit actuellement à Tio’tia:ke/Mooniyang/Montréal et œuvre sur les terres non-cédées des Nations Kanien'kehá:ka, Omàmìwininìwag et Huron-Wendat.
Découvrez-en davantage sur l'artiste

Démarche

Travaillant à partir de matières organiques et minérales – eau, caoutchouc, argile, roseaux, bois. Béatrice Boily réalise des interventions in situ. Qu’il s’agisse d’extraire une tonne d’argile crue de son contexte naturel, de l’exposer, puis de la remettre dans le lit de son ruisseau, ou de réaliser une tresse à même un champ de roseaux, ses manifestations encensent le caractère animé de la matière. En s’inspirant des dynamiques de transformations, de disparitions et de continuations propres aux processus naturels, l’artiste travaille de concert avec ces phénomènes et matérialités.

À partir d’un engagement physique considérable vu la grande échelle et le poids important des substances qu’elle manipule, l’artiste renverse délibérément son rapport de domination sur la matière. Cette dynamique de réciprocité, qui s’installe entre l’artiste et la matière durant le processus de réalisation, mène à des manifestations inusitées où le geste et l’œuvre fusionnent.

Le caractère éphémère du travail de Boily l’adjoint à documenter ses interventions par le biais d’enregistrements ou encore de captations photographiques et vidéographiques. Les images qui en résultent se présentent comme les traces de son processus. Elles évoquent des états de transformations où s’entremêlent savoir-faire et savoir-être.
Artwork image
Artwork image
Artwork image
Artwork image
Artwork image
Artwork image