Gab More

Peinture, sculpture

Gab More

Biographie

Gabriel Moreau, alias Gab More, pratique une peinture multidisciplinaire qu’il étudie à l’université Concordia en Studio Arts. Natif de Trois-Rivières, Gab More s’est établi à Montréal en 2018 pour y poursuivre carrière et études, après avoir obtenu un DEC en Arts Visuels du Cégep de Trois-Rivières. Son travail a été diffusé principalement à Montréal, notamment lors du Festival Art Souterrain, ainsi qu’à la galerie VAV, la galerie Marc-Gosselin et à la galerie 2112. Il a également présenté ses œuvres à la Menier Gallery (Londres) lors du concours international Pébéo Mixed Media 2019, pour lequel il a été finaliste canadien. Gab More a reçu le prix Art Here 2018 de la compagnie Newad, ce qui lui a permis de publiciser l’œuvre gagnante à travers le Canada au courant de l’année. Plus tôt en 2018, il a représenté son Cégep lors de la 29e édition de l’Intercollégial d’Arts Visuels du Québec. Bénévole pour la Biennale de Sculpture Contemporaine de Trois-Rivières en 2018 aussi, Gab More collabore régulièrement avec différentes galeries montréalaises. Il a co- commissarié l’exposition des finissants du Cégep de Trois-Rivières, présentée à l’espace Jeanne-Vanasse durant l’automne 2019. Depuis le début de ses études en Studio Arts en 2018, Gab More a participé à 11 expositions de groupe à travers 8 lieux de diffusion.
Découvrez-en davantage sur l'artiste

Démarche

Ce projet cherche à approfondir la pratique de l’artiste, laquelle porte sur l’influence esthétique et sociologique de la culture digitale contemporaine, ainsi que la production d’images culte. Plus précisément, pour cette série d’œuvres, l’artiste explore l’assimilation de cette culture digitale dans sa propre réalité et son imaginaire à travers des images allégoriques et symboliques adressant plusieurs dystopies et conflits internalisés par l’artiste. Ces concepts constituent une continuation de la pratique régulière de l’artiste qui, jusqu’à présent, s’intéressait principalement à mettre en relation diverses esthétiques de la culture digitale pour ainsi faciliter l’interprétation et l’appréhension du public face à l’aura de ces images à travers la peinture. Sans laisser ses précédentes explorations derrière, l’artiste se penche maintenant sur l’influence que ces images ont pu exercer sur son folklore personnel, sa façon de penser le monde qui l’entoure et où ses émotions et inquiétudes prennent place dans cette pratique. Les observateurs pourront donc simultanément être exposés aux enjeux de la culture post-internet dans l’art contemporain et aux paysages internes complexes de l’artiste à travers un nouveau corpus d’œuvres. Ce dernier inclura principalement des œuvres bidimensionnelles à l’acrylique, à l’huile ou à une combinaison des deux médiums sur supports traditionnels.
Artwork image
Artwork image
Artwork image
Artwork image