Thibaut Ketterer

peinture

Thibaut Ketterer

Biographie

Originaire de Chambéry en Savoie (France), Thibaut Ketterer commence la photographie de manière autodidacte en 2007. Entre 2010 et 2014, il sillonne l’Europe dans le cadre de tournées de groupes musicaux qu’il documente à l’aide de sa caméra.

Diplômé du Cégep de Matane (2015), il s’intéresse particulièrement à la photo documentaire d’auteur à caractère humaniste et autobiographique, qui met à l’avant-plan les us et coutumes des régions et l’exploitation des espaces par nos sociétés (industrie, urbanisme, aire de jeux, habitation, etc.).

Ses photographies ont été diffusées lors d’expositions solos, collectives et dans diverses publications au Canada, en France, en Belgique, en Géorgie (Europe) et en Angleterre.

Depuis juillet 2017, son travail est présenté sur Héliographe, une plateforme montréalaise dédiée à la photographie émergente canadienne.

En septembre 2018, il entreprendra un certificat en Arts visuels à l’École des Arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM).[/read]
Découvrez-en davantage sur l'artiste

Démarche

Dans mon travail photographique, je m’intéresse à l’être humain en régions rurales, à ses conditions de vie et à sa place dans nos sociétés contemporaines.

Je m’interroge plus précisément sur différentes problématiques sociales, depuis la disparition des us et coutumes traditionnels dans les régions éloignées jusqu’à l’attachement aux terres maternelles (racines), en passant par la vision des jeunes et moins jeunes sur leurs expériences de vie et leur avenir en région.

Ma pratique s’articule principalement autour de la photographie numérique couleur et d’enregistrements sonores. Mon approche des sujets et des lieux se fait de façon instinctive, visuelle, et en respectant l’environnement in situ.

Mes recherches futures porteront sur l’adaptation du mode de vie des habitants en zones rurales et sur l’impact de nos sociétés quant à la manière d’aménager ou de transformer les espaces de vie et les étendues naturelles, dans le but de voir s’il existe des différences au Canada et en France

Je songe à approfondir ma pratique en incluant également de la photographie argentique (couleur, noir et blanc) et de la vidéo, puis en présentant mon travail sous forme d’installation (tridimensionnalité des expositions).