Mariane Stratis

Arts d'impression

ARTCH2019_Portraits_MarianeStratis1

Biographie

Mariane Stratis est une artiste émergente interdisciplinaire qui vit et travaille à Montréal. Elle détient un baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal (2015) et poursuit une maîtrise en sculptures et céramiques à l’Université de Concordia (2019). Sa pratique interroge les différents cultes reliés à l’événement de la mort. Elle produit des installations incluant divers médiums tels que la sculpture, la photographie, le textile et le performatif. Elle est fondatrice du doux soft club, un collectif d’artiste-commissaire rassemblant les pratiques de Pénélope et Chloë, Marion Paquette (2017). Au sein du club, elle s’intéresse à des enjeux liés à la collaboration et la contamination, en effectuant des recherches portant sur la douceur et la bienveillance. Depuis plusieurs années, elle participe à des résidences en France et au Canada. Son travail est diffusé dans des expositions collectives en France (Nantes, 2016) et au Canada — notamment à Verticale — centre d’artiste, dans le cadre de la programmation Clan, destiné et clandestinité (Laval, 2019), à Puces 133 (St-Armand, 2019), et POUR L’ART à la Galerie B-312 (Montréal, 2019), rien d’ordinaire, à GHAM & DAFE (Montréal, 2018) et à Peinture fraîche et nouvelle construction à la Galerie Art Mûr (Montréal, 2015).

Découvrez-en davantage sur Mariane

Démarche

Oscillant entre la fiction et le simulacre, le travail de Mariane explore l’expérience culturelle qui entoure l’évènement de la mort. Que ce soit traduit par la sculpture, l’installation, la textualité, la photographie ou le performatif, l’espace devient un prétexte à générer des situations incongrues afin d’activer la présence du spectateur.

L’obsolescence, la nostalgie, la question du legs (ce qui reste), le processus d’acceptation, la projection, l’anticipation, les relations et les malaises reliés à l’expérience de la perte animent son imaginaire et ses recherches. Elle souhaite susciter des expériences physiques et psychologiques relatives à l’impermanence des choses, glissant entre le ludique et le poétique.

Retour haut de page