Richelli

Arts impression

Richelli

Biographie

Richelli est un artiste brésilo-canadien qui vit et travaille à Montréal. Il est diplômé d’un baccalauréat en Arts visuels et médiatiques à l’Université de Québec à Montréal (UQAM). En 2017, il a été finaliste du prix Albert Dumouchel pour la relève en art imprimé d’Arprim. Il a participé à des expositions à Montréal, entre autres à la Galerie de l’UQAM et à la Galerie Lilian Rodriguez en 2017 ainsi qu’à Paramètres XVII à la Place des Arts en 2018. Lors de cette dernière, il a remporté le prix d’excellence Omer DeSerres. Actuellement, il se prépare pour deux résidences de recherche et de création qu’il réalisera cet automne à l’Atelier de l’Ile à Val David et à Engramme à Québec.
Découvrez-en davantage sur l'artiste

Démarche

En ayant comme point de départ mon enfance, ma réflexion et mon travail s’imprègnent de toutes sortes de contenus qui en découlent, comme les cartoons ou les jouets. Ces produits destinés aux enfants sont un portrait ludique de notre monde qui, en plus de divertir, exerce une fonction éducatrice importante dans la constitution de leur caractère. Malgré l’aspect captivant, joyeux et naïf, ce contenu cache parfois des éléments problématiques contemporains comme la représentativité, les standards de beauté et les stéréotypes. Je repère ces éléments et je les privilégie dans mes oeuvres en reprenant la même esthétique enfantine.

Ma pratique s’est développée à travers l’exploration de plusieurs médiums, notamment le dessin, la photographie, la sérigraphie et la sculpture. Je choisis les techniques les plus aptes à traduire mes recherches artistiques, ce qui me permet de combler ma curiosité et mon désir d’apprendre. L’iconographie enfantine, qui au début était restreinte au contenu de mes créations, est devenue mon langage plastique. Les détournements, les hybridations ou les combinaisons improbables que j’opère me permettent de retourner et de réinterpréter mon enfance. Issu d’une famille religieuse et d’un milieu macho, je remets souvent en question la figure de l’homme. Dans la société, les conventions qui dictent comment les hommes et garçons doivent être (courageux, fort, viril, etc) contribuent à une formation distordue de l’identité masculine. Des éléments appartenant à la vie adulte comme la sexualité, la masculinité ou l’homosexualité glissent furtivement dans mes oeuvres. Ce sont des sujets qui ne sont presque jamais abordés ou bien abordés de façon équivoque dans les produits pour enfants. Ma motivation est de pouvoir, à travers mes oeuvres, ouvrir un dialogue accessible sur la diversité LGBTQ, la représentativité de différentes cultures et l’égalité entre les genres. Pour moi, c’est une façon de proposer des réflexions qui importent de nos jours à travers une esthétique colorée, joyeuse et invitante.